Pensées | I  | II  | III  | IV  | V  | VI  | VII  | Bref résumé

ANNEXE VI: Lettres à Pèlerin de Paix


Voici des extraits de lettres adressées à Pèlerin de Paix, pour la plupart vers la fin de son dernier pèlerinage. Elle faisait parvenir certains textes, en particulier des coupures de journaux, à la bibliothèque pour la paix du Swarthmore College qui recueille les documents à son sujet. Cependant, Pèlerin respectait son voeu de simplicité en jetant la plupart des lettres qu’elles recevait, après y avoir répondu.

Un ami : « Qu’est-ce que vous m’avez fait ? J’ai simplement demandé à une gentille dame si elle voulait faire un bout de chemin dans ma voiture, et voilà qu’à la suite de cela, un monde merveilleux se révèle à moi ! Maintenant, ma vie change rapidement chaque jour. Je ne suis tout simplement plus l’homme que j’étais il y a un mois, une semaine, hier encore. Je continue à trouver de nouveaux sens à notre conversation. »

Un ami : « Quand j’ouvrais vos lettres, mon âme était tourmentée. Mon moi inférieur combattait mon moi supérieur, et il l’emportait, j’en ai bien peur ! Vos merveilleux messages me lavaient complètement comme un bain, nettoyant et purifiant ! Ce que vous dites a tellement de sens. C’est la VÉRITÉ, tout en lettres majuscules ! »

Un professeur d’université : « Peut-être aimeriez-vous savoir que l’examen final de Philosophie 201, demain, consistera en citations et en questions à propos de vos aphorismes? »

Un correspondant : « J’ai entendu William Jennings Bryan, le plus grand orateur de sa génération. J’ai aussi entendu Dr. Russell Conwell donner sa célèbre conférence, « Terres de diamants ». Je veux vous dire maintenant que la conférence que vous avez donnée était supérieure aux efforts de Bryan ou au génie de Conwell. »

Un ami : « Merci beaucoup de m’envoyer votre documentation. Je trouve tous vos textes très profonds. Cela fait vibrer une corde sensible en moi qui continue de résonner... Votre courrier m’est parvenu comme une réponse à une prière, le jour où je ressentais un énorme besoin de paix intérieure. Les noeuds ont alors semblé se dénouer. Ce fut très réconfortant.»

Un pasteur du Texas : « ... J’ai donné votre brochure, Étapes vers la paix intérieure , aux pasteurs de la Côte Est. Ils aimeraient tous que vous preniez la parole dans leurs églises. Je leur ai dit que vous étiez la meilleure chose qui soit jamais arrivée à notre église - et je le pense sincèrement. Je sais que vous êtes une bénédiction pour le monde entier. »

Un ami à Baton Rouge : « ... J’espère sincèrement que votre message, si juste et stimulant, trouve des auditoires réceptifs partout où vous allez voyager. Plusieurs deviennent de plus en plus préoccupés par le choquant et scandaleux militarisme qui nous est prêché partout. Certainement, aucun individu responsable ne peut supporter ou justifier de tels énormes préparatifs pour l’anéantissement de toute la famille humaine. Quelle vraie merveille ce serait de voir le triomphe final de la paix et de la justice sur les forces de la mort et de la destruction... »

Une religieuse catholique de Californie : « Il y a une bonne raison pour laquelle vous continuez de croiser des Catholiques travaillant pour la paix sur votre chemin... Vous êtes un témoin contemporain de la paix de Jésus. »

Un étudiant universitaire de l’Illinois : « Je vous ai rencontrée il y a quelques mois... et votre message habite ma pensée depuis ce temps. J’ai écouté si longtemps des « gens qui ont réussi » me dire en quoi consistait la vie et j’ai suivi aveuglément leurs conseils. Cependant, j’ai trouvé ce que je cherchais en une petite dame aux cheveux blancs qui ne possède rien. »

Un pasteur : « Merci pour votre inspiration et votre encouragement. Vous avez été une «Envoyée de Dieu » pour notre assemblée de fidèles. Notre église expérimente une nouvelle vie, plus d’harmonie et une nouvelle mission d’ouverture aux autres. »

Un étudiant universitaire : « Depuis que j’ai entendu votre message, j’ai fait beaucoup d’auto-évaluation et de réorganisation des valeurs et priorités de ma vie. J’ai découvert en moi une personne avec un immense désir d’aller vers les autres et de partager avec eux. Ce désir avait été enfoui sous l’intérêt personnel et la peur. J’ai été si occupé à essayer de survivre et à possiblement prendre le dessus, que je suis souvent passé à côté de la vie. J’attendais que quelqu’un vienne ouvrir une brèche dans le mur d’apathie et de désillusion qui m’entourait. Le message d’espoir et d’amour que vous avez partagé avec notre classe ce soir-là, m’a aidé à m’ouvrir et à voir qu’il restait encore beaucoup de bonté en ce monde. Il y en a tant comme moi, qui attendent que quelqu’un, n’importe qui, se soucie de venir les rencontrer et les toucher. Même si je n’aurai jamais le courage de voyager comme vous le faites, je peux rejoindre les personnes de Springfield... Je veux vous remercier de m’aider à croire aux gens. Avec toute l’instruction que j’ai reçue, c’était une chose que je n’avais jamais apprise. Votre engagement envers la paix et l’amour irradie votre figure. Vous n’avez aucun besoin de persuader ou d’en débattre... Dieu vous a réellement bénie... Puisse votre lumière briller encore durant de nombreuses années. »

Un ami : « ... vous rencontrer a signifié beaucoup pour moi. Pour la première fois, je me suis demandé quel était mon rôle dans le plan divin. Avant, je n’avais jamais pensé qu’il pouvait y avoir quelque chose de spécial que je devrais faire... »

Un auditeur de radio : « En 51 ans d’écoute, de lecture et de discussions, je n’ai jamais vu ni entendu la vérité - reliée à la fois aux problèmes intérieurs et extérieurs - énoncée de manière si magnifique et si logique que par vous sur les ondes du programme radiophonique local d’aujourd’hui. Vous avez une grande compréhension des problèmes qui minent les gens et les gouvernements d’aujourd’hui. De plus, les solutions dont vous parlez semblent si logiques et si prometteuses. »

Annexe précédente
Annexe suivante
Retour à la Table des matières